Vaincre sa phobie sociale, c’est possible ? Oui avec ce traitement « minute »

Exercice en vidéo : comment vaincre sa phobie sociale est particulièrement important si vous souhaitez…

Vaincre sa phobie sociale… Anéantir tout sentiment de doute paralysant et apprendre comment développer une confiance en soi inébranlable

… Programmer votre cerveau pour jouir d’une nouvelle paix intérieure

… Apprendre à terrasser votre phobie sociale afin de redevenir maître de vous-même dans votre vie sociale

… Libérer votre puissance personnelle en développant de nouvelles relations avec les autres

Voici un fait pour vous : Tout homme, femme, ou enfant peut à partir d’aujourd’hui utiliser cette étonnante technique pour l’aider à vaincre sa phobie sociale.

Vous ne le réalisez pas, mais dans les prochaines minutes, vous allez apprendre une compétence essentielle. Laquelle ? Vous allez « forcer » votre cerveau à réagir différemment par rapport aux situations qui créent encore en vous inhibition ou phobie sociale.

Comment vaincre sa phobie sociale : exercice psychologique basé sur la technique des sous modalités


Cet exercice innovant a pour objectif de savoir vaincre sa phobie sociale de façon simple et rapide. Quel est donc son principe ?
Son principe est basé sur le principe des sous modalités. Vous ne savez peut-être pas encore ce qu’elles sont, et en quoi elles jouent un rôle important dans votre vie ? C’est normal. Mais vous allez comprendre rapidement.

Connaissez-vous les expressions populaires « Ce problème est aussi grand qu’une montagne ». Ou encore « Je me sens écrasé par le poids des responsabilités ». Probablement oui. Eh bien votre cerveau est très sensible à la façon dont vous vous représentez ce genre d’expression dans votre esprit.

Imaginez qu’au lieu de vous représenter mentalement ce problème aussi grand qu’une montagne… Je vous demande de vous représenter dans votre esprit, ce même problème mais… aussi grand et imposant qu’une taupinière de votre jardin.

Comment réagiriez-vous ? Un sourire vient-il illuminer votre visage ? C’est probable. Pourquoi ? Parce qu’en vous présentant dans votre esprit un problème de la taille d’une taupinière, ce problème devient alors insignifiant.

Imaginez maintenant, que vous puissiez forcer votre cerveau à réagir différemment face à une situation qui engendre en vous-même votre phobie sociale ? Imaginez que vous puissiez réduire l’impact émotionnel de votre phobie sociale, afin qu’elle devienne aussi grande… Qu’une taupinière. Ce serait plutôt tentant non ? C’est ce que nous allons faire dans cet exercice, sous la forme d’un lance-pierre virtuel !

Première étape :

Je vous invite à fermer vos yeux et vous représenter mentalement une image qui symbolise votre phobie sociale. Par exemple une situation précise où la personne que vous êtes actuellement n’arrive pas à vaincre sa phobie sociale. Cette image est donc négative.

Deuxième étape :

Je vous invite maintenant à vous représenter mentalement une image de vous qui symbolise la façon dont vous souhaiteriez réagir dans une situation qui engendre chez vous une phobie sociale. C’est-à-dire une image de vous où vous voyez confiant, entreprenant et à l’aise en public. Cette image est positive.

Troisième étape :

Je vous invite à vous imaginer un lance-pierre mental. Une fois que vous avez l’image de ce lance-pierre en tête, je vous invite à placer l’image de vous-même négative entre les deux branches du « Y » de votre lance-pierre mental. Une fois que vous y êtes, je vous invite à imaginer l’image de vous-même confiante sur l’élastique du lance-pierre virtuel. Comme si elle représentait la pierre que vous allez tendre avec l’élastique du lance-pierre. Le plus loin possible en arrière. Puis vous lâchez brusquement l’élastique par la pensée.

Que se passe-t-il ? L’image de vous-même idéale – telle une pierre – va alors fracasser l’image négative de vous-même. Et pénétrer symboliquement à l’intérieur de votre esprit. Et ce de façon très rapide.

Quatrième étape

Répétée régulièrement, cette technique « minute » est très efficace pour toute personne qui désire vaincre sa phobie sociale. Usez-en à volonté et vous ne tarderez pas à récolter les fruits de votre pratique.

Conclusion :

Une dernière chose… Si cet exercice vous a été utile, pourquoi ne pas partager son contenu avec d’autres personnes. Vous aiderez ainsi donc toute autre personne qui se demande encore comment faire pour vaincre sa phobie sociale. Votre contribution peut réellement embellir la vie d’une autre personne. Alors pensez-y…Partagez :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>